Crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE)

Si vous avez effectué avant le 1er janvier 2021 des travaux d’isolation de votre habitation principale ou des dépenses pour le rendre moins énergivore, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE).

Ce crédit d’impôt est accordé sous conditions de ressources.

À noter : ce dispositif est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021 et remplacé par la prime de transition énergétique MaPrimeRénov.


Crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE)
Bénéficiez du crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE)

Avantages Fiscaux : Le crédit d’impôt dépend des travaux réalisés (montants forfaitaires, pose incluse) et ne peut pas dépasser 75 % de la valeur payée par le propriétaire.

Le crédit d’impôt est toutefois plafonné à :

  • 2 400 € pour une personne seule,

  • 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune.

Et le plafond est majoré de 120 € par personne à charge (60 € par enfant en résidence alternée).

Ce plafond est calculé sur une période de 5 ans du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020.


 

Nature des dépenses éligibles : Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) s’applique aux dépenses d’isolation du logement ou d’équipements qui permettent de réduire sa consommation d’énergie.

Le logement doit être votre habitation principale et être achevé depuis plus de deux ans (à la date du début des travaux).


Le CITE 2020 est dorénavant réorienté vers les ménages aux revenus dits " intermédiaires ", dont les ressources sont comprises entre un plancher et un plafond.


Cependant, les ménages des déciles de revenus 9 et 10 (revenus supérieurs au plafond pré-mentionné) sont également éligibles au CITE, mais pour un périmètre de travaux restreint (isolation des murs, des toitures et installation de bornes de recharge pour véhicule électrique).


Travaux concernés (liste non exhaustive) :

  • Remplacement de fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage

  • Équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant au bois, énergie solaire ou autre biomasse

  • Pompes à chaleur autre que air/air

  • Foyers fermés et inserts de cheminée intérieure

  • Diagnostic de performance énergétique, quand il n'est pas obligatoire (1 par logement par période de 5 ans)

  • Matériaux d'isolation thermique (hors fenêtres ou portes)

  • Dépose d'une cuve à fioul

  • Installation d'une VMC à double flux

  • Système de charge d'un véhicule électrique

À noter : le CITE est cumulable avec l'éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro), avec les aides du programme Habiter Mieux de l'ANAH, les primes au titre des certificats d’économies d’énergie, ainsi qu’avec plusieurs aides privées ou locales.


 

4 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout