Déficit Foncier

Investir dans un bien à rénover et y réaliser des travaux (réparation, rénovation et entretien, mise aux normes) est une excellente façon d’optimiser sa fiscalité.

La mise en location nue (sans meubles) d’un bien permet au propriétaire de percevoir des loyers qui sont fiscalisés dans la catégorie des revenus fonciers.

Si les charges (taxe foncière, prime d’assurance, intérêts d’emprunt, travaux) sont supérieurs aux revenus, le contribuable constate un déficit foncier.


Déficit foncier
Optimisez votre fiscalité en valorisant votre patrimoine avec le déficit foncier

Avantages Fiscaux : Le principal avantage et non des moindres du déficit foncier est de ne pas entrer dans le plafonnement des niches fiscales, limitant les avantages fiscaux de celles-ci à 10 000 € par an.

En conséquence, le propriétaire peut cumuler les réductions fiscales des autres lois de défiscalisation immobilière avec le déficit foncier, limité quant à lui à 10 700 € par an.

De plus, le déficit foncier (au-delà de 10 700 € par an) est reportable sur les années d’imposition suivantes. Les intérêts du déficit foncier sont multiples :

  • la possibilité de déduire jusqu’à 10 700 € sur le revenu global, dus à la déduction des charges

  • la possibilité de reporter sur les années suivantes d’imposition le déficit foncier supérieur à 10 700 €

  • le cumul possible avec les avantages fiscaux d’autres niches fiscales

 

3 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout