Cotisations syndicales

Pour les salariés n’ayant pas opté pour la déduction de leurs frais réels, ainsi que pour les retraités, les cotisations syndicales ouvrent droit à un crédit d’impôt.


Cotisations syndicales
Bénéficiez d'un crédit d'impôt pour vos cotisations syndicales
 

Avantages Fiscaux : Vous pouvez déduire 66 % des cotisations annuelles (dans la limite de 1 % de votre revenu brut imposable dans la catégorie des salaires, pensions et rentes à titre gratuit).

  • Par exemple, si votre salaire 2019 est de 20 000 €, le crédit d'impôt maximum est de : 20 000 € x 1 % = 200 €

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt maximal de 132 €.

Si le crédit d’impôt dépasse l’impôt dû, le solde vous sera restitué.


À Noter : Si vous avez opté pour la déduction des frais réels au titre de vos traitements et salaires, vous devez inclure les cotisations syndicales dans les frais réels et par conséquent, vous ne pouvez pas bénéficier du crédit d’impôt.


 

Personnes concernées :

  • Salarié ou fonctionnaire n’ayant pas choisi la déduction des frais réels

  • Retraité

Organisations syndicales concernées : Les cotisations doivent être versées à l’un des organismes suivants :

  • Organisations syndicales représentatives de salariés ou de fonctionnaires

  • Association professionnelle nationale de militaires représentative

 

Informations supplémentaires :

  • Pour bénéficier du crédit d’impôt, il est nécessaire de ne pas avoir opté pour la déduction des frais réels de l’impôt sur le revenu.

  • Les personnes non imposables bénéficient également de cette mesure. Un montant correspondant à 66 % de leur cotisation leur est alors versé sur leur compte.

  • Notez enfin que si vous cotisez à une association syndicale autorisée pour la défense des forêts contre l’incendie, la réduction est égale à 50 % des cotisations dans la limite de 1 000 € par an.

 

4 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout