Crowdfunding

Le crowdfunding, ou « financement participatif » est né au début des années 2000 avec l'essor d'internet.

Il s'agit d'un outil de financement alternatif qui ne passe pas par les circuits et outils traditionnels, notamment bancaires, mais fait appel à des ressources financières auprès des internautes afin de financer un projet, qui peut être de nature très diverse (culturel, artistique, entrepreneurial, etc.).


​Il existe 3 types de financement participatif :

  • le don : avec ou sans contreparties non financières

  • le prêt : qui permet de financer des projets via des prêts gratuits ou rémunérés

  • l’investissement qui permet de financer un projet entrepreneurial via la souscription de titres de capital ou de créance, et dont la contrepartie est la participation aux éventuels bénéfices du projet.

Crowdfunding réduction
Crowdfunding : Investir sur des projets définis en défiscalisant

Avantages Fiscaux : Grâce à différents sites internet dits « de financement participatif », vous pouvez prendre part à la réalisation de projets de toutes natures (artistique, industriel, commercial, artisanal, libéral, agricole ou encore immobilier).

Votre rôle consiste à apporter une somme d’argent à la ou les personne(s) à l’initiative du projet. Vous pouvez parfois obtenir certains avantages en contrepartie (réduction d’impôt, revenus, titres de société, avantages en nature).

Si rien ne vous est proposé en contrepartie de votre participation : vous faites un don. Donner vous fait bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % ou 75 % (le taux varie selon les projets) du montant que vous avez donné. La réduction d’impôt vient en déduction de l’impôt que vous devez payer l’année de votre don.

 

La perte en capital : constatée en cas de défaut de paiement de l’émetteur d’un prêt participatif avec ou sans intérêt et d’un minibon est déductible des intérêts des prêts participatifs et des minibons perçus dans l’année ou les 5 ans qui suivent la perte.

Cette compensation n’est pas possible pour les entreprises et sociétés et est limitée à 8 000 € au titre d’une même année.

 

3 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout